• Merci Spleen...

    Il n'y a rien de plus précieux qu'un message d'espoir... J'aimerai avoir cela mon cher spleen, je suis convaincue que cela viendra....

    Qu'y a t'il de plus déplorable que la vie qu'on aimerait mieux aimer? Et bien pas grand chose, nous sommes tous dépendant de l'herbe plus verte ailleurs moi la première sachant que l'herbe chez moi l'est fantasmatiquement (je veux dire verte of course... Et malgré le fait que je n'en ai pas forcément conscience...)... Je regardais mes mains récemment, elles sont jeunes, elles sont douces et je me plains. Elles seront bientôt (dans 10 ou 20 ans) ridées et frêles et je sais que j'aurais certainement oublié ce que c'était d'être ce que je suis maintenant, ou pire, j'en aurai un souvenir frelaté et passé, c'est pour ça que j'écris, uniquement pour ce souvenir là. Pour me souvenir des petits problèmes que je croyais insurmontables et que j'aurais évidemment oublié à ce moment là....Je les regarderais comme une nourriture périssable et précieuse, comme quelque chose qui a disparu et qu'il faut préservé, je penserai à Martine, que j'aurai certainement oublié et dont les traits auront disparus et dont je me dirait « mais mon Dieu, qui était il et pourquoi était il si magnifiquement insurmontable... » ou du moins « insaisissable », sachant que je l'aurai certainement « récupéré » à un moment ou à un autre, la vie a cela de merveilleux qu'elle n'est pas figée...

    A 80 ans, finalement la question qui se pose c'est : qu'est ce que ce que j'ai vécu et pourquoi.... Ais je été à la hauteur de mes questions ? Est-ce que j'ai pu y répondre ? (en toutes honnêteté pour le moment : non mais qui la pose ? et en particulier à 31 ans...)

    Martine, Y, Et autres JB, à 80 ans la seule existence que vous aurez est celle de mes souvenirs et pour cela, je suis obligée d'être sincère maintenant, pour ne pas perdre mes souvenirs, j'ai déjà une mémoire de poisson rouge, alors, il vaut mieux tout noter pour ne rien oublier, et c'est bien sur le début non ? Dieu merci, on peut penser qu'à 31 ans rien ne l'est... Je veux dire perdu...


  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Juin 2008 à 08:02
    31 ans
    il faudra mettre la présentation à jour. sinon, peu importe que l'herbe soit verte ou rouge, pourvu qu'elle soit douce.
    2
    Vendredi 6 Juin 2008 à 22:28
    Bonjour ici...
    ... les souvenirs sont le piments de ces 80 ans que tu attteindra j'en suis certain. Peut être alors t'aideront-ils à ensolleiler les jours nuageux ? En attendant, profite de ce qu'il t'es donné de vivre tout en essayant (et ce n'est pas facile) de ne pas t'aveugler d'illusions illusoires (!) à chaque nouvelle histoire qui débute. Certes, on a toujours envie d'y croire à fond, mais parfois, un peu de retenue permet de ne pas s'étaler d'un bloc le nez dans le gazon (quelqu'en soit sa couleur...). D'ailleurs, au sujet de cette fameuse herbe, j'ai appris de la vie qu'elle semblait toujours plus verte ailleurs. Pour autant, doit-on courir sans s'arrêter après une herbe la plus verte possible quand on préfère une autre couleur ou une nuance différente de vert ? That is the question... D'ici là, je t'envoie plein de baisers tout verts (ça te consolera peut être un peu ;-))
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :